Thés noirs

Le thé noir contient des minéraux, des vitamines ainsi que du tannin, et de la caféine. Contrairement au café, la caféine contenue dans le thé noir se répartie dans tout le corps tout au long de la journée et le tannin a un effet tranquillisant pour l’estomac.

Le traitement des feuilles se déroule en six étapes: le flétris sage, le roulage, le criblage, l’oxydation, la torréfaction et le triage. Le flétrissage déshydrate la feuille afin qu’elle soit plus souple et qu’elle ne se déchire pas par la suite. Le roulage a pour but de rompre les cellules des feuilles de thé pour libérer les enzymes qu’elles renferment. Plus on roule les feuilles, plus l’oxydation évolue rapidement. Les feuilles légèrement roulées donneront un goût plus léger dans la tasse, les feuilles roulées plus énergiquement produiront une liqueur plus corsée. L’oxydation est l’étape déterminante de la qualité du thé. Les feuilles sont étalées sur des tables pendant quelques heures dans une atmosphère très humide. Lors de cette oxydation les feuilles changent de couleur, elles passent au rouge brun.

La phase de la torréfaction vient ensuite. Les feuilles sont exposées à une température très élevée pour stopper le processus d’oxydation. Les feuilles sont ensuite triées: les feuilles entières d’un côté, les “broken” (cassées pendant la manipulation) de l’autre. Enfin vient l’emballage qui se fait surtout dans des cartons avec une pellicule d’aluminium qui est une barrière contre l’humidité et la lumière.

Afficher tous les 11 résultats